La diaspora arménienne mise sur le tourisme

En Arménie, la diaspora donne forme à un projet de boucle touristique

Photo : Paul Gogo
Photo : Paul Gogo

Dire que l’Arménie et surtout son peuple ont été malmenés par l’histoire est la moindre des choses. Les guerres et les persécutions incessantes ont fait de la diaspora arménienne une des plus solide et solidaire au monde. Ruben Vardanyan, homme d’affaire arménien et sa femme Veronika Zonabend ont voulu utiliser cette force pour participer au développement de leur pays en créant l’IDeA Foundation. Installée dans un immeuble écologique dans le centre de Yerevan, la fondation a des allures de startup. Dans ces locaux, Sergey Tantushyan, un des responsables de la fondation et son équipe, ont imaginé une boucle touristique aux accents économiques faisant le tour du pays. Il faut dire que le pays a du potentiel, il y a la route de la soie, il y a les vignes, leur histoire, celle du Brandy. Il y a aussi l’histoire de la religion, le pays est composé de dizaines de monastères dispersés dans les montagnes. « Nous y allons par étapes, pour chaque projet, il nous faut d’abord trouver un certain nombre de donateurs, puis, nous nous lançons » explique Sergey Tantushyan. La boucle en question part de Yerevan où une rénovation du parc de la Victoire est par exemple prévue. Puis, la route descend dans le sud du pays jusqu’à Tatev et Goris avant de remonter dans le territoire séparatiste en guerre du Haut-Karabagh et sa capitale Stepanakert. Dans cette zone-ci, peu de réalisations ont pris forme, il faut être ambitieux pour investir dans une zone encore en guerre. Puis, la route remonte vers le nord et la ville de Dilijan. « La route qui passe au nord du lac Sevan est en très mauvais état, il nous faudra la rénover, mais c’est l’état qui doit prendre ce genre de décisions » précise le responsable. De manière générale, même si les responsables de la fondation assurent le contraire, la fondation réalise un travail qu’un bon ministère du tourisme aurait au moins impulsé s’il s’en donnait la peine… Mais comme dans la majorité des pays d’ex-URSS mangés par la corruption, ce sont les initiatives de la société civile qui permettent généralement aux pays d’avancer. Dans le cas de l’IDeA, l’initiative est intéressante dans le sens où il s’agit d’entrepreneurs, de membres de la diaspora dont certains font leur argent à Moscou, qui reviennent l’investir dans leur pays. Deux des étapes de la « boucle touristique » sont déjà bien avancées. Il y a la région de Goris et le désormais célèbre téléphérique de Tatev, construit il y a cinq ans. Un budget total de 80 millions de dollars financer par des philanthropes hommes d’affaires, et membre de la diaspora. L’objectif est de rénover le monastère du 9e siècle de Tatev et de redynamiser la zone (culture, éducation, économie) pour en faire un lieu touristique incontournable. Un lieu qui fait déjà partie des lieux à ne pas rater pour tout passage par l’Arménie, car la première étape du projet, la création d’un téléphérique reliant la route au monastère afin d’en faciliter l’accès. Même si le projet a également pour objectif de faciliter la vie quotidienne des locaux, la vue au dessus de la vallée de Goris depuis le téléphérique comme depuis le monastère vaut d’ores-et-déjà le déplacement.  Pour ce projet, le gouvernement arménien a participé à hauteur de 10 millions de dollars.

Le second projet déjà bien avancé est situé au nord du lac Sevan dans la ville de Dilijan. Située sur la route de la soie, la ville a un potentiel touristique évident que la fondation souhaite développer en la faisant devenir … un pôle d’éducation. Le UWC Dilijan college, école ultra moderne située aux portes de la ville, dans une vallée. Un projet ambitieux qui a pris vie cette année avec l’arrivée d’une première promotion dans les locaux de l’école. Un projet impressionnant à suivre.

Site web de la fondation IDeA.

Paul Gogo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s