Cop 21 : parler écologie en Ukraine

Isabelle Dumont, Ambassadrice de France en Ukraine a lancé le 29 octobre dernier une série d’évènements organisés en Ukraine, liés à la Cop 21. Pas simple de parler d’écologie en Ukraine.

DSC_2963

Marioupol. Photo : Paul Gogo

Un mois avant le début de la 21e conférence des parties de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (Cop21), l’ensemble des ambassades françaises sont mobilisées pour communiquer sur l’événement. En Ukraine, l’ambassade organise en novembre, une série de conférences et de tables-rondes en s’appuyant notamment sur l’Institut Français et les alliances françaises.  Qualifié de « priorité de la diplomatie d’influence » par la France, l’événement est timidement reçu en Ukraine. Difficile d’y parler écologie. « Dans les malheurs que nous traversons, la population ne fait pas vraiment attention au changement climatique. La situation économique, sociale et politique du pays est compliquée, mais tout cela s’arrangera. Alors que la situation de la planète, non. C’est pour cela que le ministère ne cesse d’écouter la société et de rencontrer des experts, de s’ouvrir aux projets des ONG. Nous sommes en ce moment en train de travailler à l’écriture d’un document sur la politique climatique que devra tenir l’Ukraine dans les années à venir. La première version contenait 18 pages, la nouvelle en contient 55. Et nous comptons sur la Cop21 pour continuer à améliorer notre document » a expliqué Vladislav Vezhnin, représentant du ministère de l’écologie ukrainien. « Mais pour s’engager dans une vraie bataille écologique, notre pays a vraiment besoin d’un soutien économique » n’a-t-il pas manqué d’ajouter.

Pour le moment, le ministère ne semble pas avoir de grands projets en vue. L’objectif est de continuer l’écriture du fameux document et … « la comptabilisation des émissions Co2 liées aux tirs de missiles le Donbass que nous déclarons régulièrement à l’ONU ».

Organisée dans la bibliothèque de la prestigieuse université Mohyla, la conférence de presse était suivie d’une conférence sur le réchauffement climatique. L’Ambassadrice a ouvert la conférence, le représentant du ministère ukrainien de l’écologie devait en faire autant, mais il a préféré quitter la salle rapidement afin de ne pas y participer…

Paul Gogo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s