À Moscou, des milliers d’immeubles menacés de destruction

Le maire de Moscou souhaite détruire les vieux immeubles de sa capitale. Non consultés, les habitants sont inquiets.

DSC_5301

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, compte, grâce à un projet de loi soutenu par Vladimir Poutine, détruire 8 000 immeubles durant les mois à venir. En question, l’état des « Khrouchtchevki » ou « piat etaj » (cinq étages). Des petits immeubles construits en périphérie de Moscou par Khrouchtchev en 1954. Il s’agissait alors du plus important plan d’urbanisation de l’époque soviétique. Selon le maire de Moscou, ces immeubles de béton sans ascenseurs construits rapidement, à bas coût et en quelques mois seraient aujourd’hui dans un état de délabrement avancé. Sergueï Sobianine souhaite détruire ces bâtiments aujourd’hui occupés par une classe moyenne, pour les remplacer par des bâtiments plus modernes et donc plus chers. Le projet est gigantesque, 1,6 millions d’habitants sont concernés. Ils étaient 50 000 à manifester le mois dernier à Moscou, quelques milliers ce week-end.

Inquiétudes

DSC_5277.JPG

« Cette loi enfreint nos droits ! » Lance Boris, pancarte en main. « Je vis dans un « cinq étages », nos immeubles sont usés mais nous payons des taxes tous les mois pour financer une rénovation qui devait commencer dans les semaines à venir. Ou est passé notre argent? Déménager nous coûtera cher, nous paierons des loyers plus chers et nous vivrons dans des conditions moins bonnes car ces nouveaux immeubles en banlieue sont de très mauvaise qualité, loin du centre et sans métro ». À ces côtés, Natalya, une autre manifestante confirme, « nous tenons à nos quartiers, ils sont verts, nous avons nos magasins, nos appartements sont vieux, mais chacun investit au quotidien pour les moderniser. Nous ne voulons pas être déportés » lance-t-elle, parlant de déportation comme de nombreux autres manifestants.

En Russie, les projets immobiliers font toujours l’objet de méfiances accrues. « Comme pendant les JO de Sochi, on va perdre plein d’argent dans la corruption » craint Natalya. Le maire de Moscou a récemment organisé des manifestations de soutien à son projet. De nombreux habitants du quartier de Kapotnya (excentré, au sud de Moscou), quartier souvent cité par les manifestants, y ont participé. Ils réclamaient à être intégrés dans le projet de rénovation, ils n’ont pas été entendus. « Il y a des immeubles dans des états terribles là-bas. Sauf que le terrain ne vaut rien donc le maire ne veut pas y construire ses immeubles, il préfère s’en prendre à nos beaux quartiers » dénonce Natalya.

Paul GOGO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s