En Russie, bataille pour une démographie positive

La Russie souffre d’une chute de sa population depuis les années 1990. A son arrivée au pouvoir en 2000, le président Poutine s’est juré de trouver une solution à ce problème. Mais la situation ne fait que se dégrader.

« La Russie perd sa population de manière catastrophique ». Cette déclaration de Tatiana Golikova, Vice-première ministre, en direct à la télévision russe a fait écho dans l’opinion publique tant il est rare que le Kremlin avoue ses faiblesses. « Ces quatre derniers mois, nous avons perdu 150 000 russes. La seule solution pour améliorer cette situation serait d’améliorer leur vie car les russes ne veulent pas d’enfants à cause de leur pauvreté. À cela s’ajoute le faible impact des milliards de roubles que nous allouons au système de santé » a-t-elle développé. Autre explication :…

La suite sur La Libre Belgique